Edito d'Emmanuel Cudry, CEO de Coffreo

Nous sommes à nouveau face à une crise majeure pour nos professions. Cette nouvelle crise, celle de la COVID-19, s’impose violemment et avec de nouveaux paradigmes. Ils vont marquer durablement nos métiers et accélérer leur transformation.
Depuis sa naissance, notre industrie s’est construite sur le contact et l’échange. Elle est une industrie de femmes et d’hommes mettant en relation des femmes et des hommes pour fournir à leurs clients finaux les bons savoir-faire et savoir-être au bon moment. Pour la première fois, ce fondement qui l’a fait naître est remis en cause avec les règles de distanciation et cette succession de confinements.

Il n’y a pas de doute, le paysage et la façon de faire nos métiers seront redessinés dans les prochains mois. Tout le monde s’y prépare maintenant, et les échanges réguliers que j’ai avec les dirigeants des agences d’emploi sont rassurants. Il y a une réelle capacité commune à se réinventer, à construire un nouveau monde plus ouvert, plus dynamique. Et Coffreo continuera à être à vos côtés dans cette démarche ambitieuse, nous travaillons déjà sur ce futur pour vous le rendre plus facile.
Tout comme en 2007, quand j’ai créé Coffreo et lancé les premiers services de digitalisation de la relation avec les salariés temporaires, se dessinait un futur qui est devenu une réalité. Je ne pouvais pas imaginer alors à quel point nous allions profondément changer notre industrie, transformer les processus des agences, imposer un standard de fait aux compétiteurs qui nous ont emboîté le pas. Quel chemin parcouru depuis. Coffreo est non seulement le leader de cette digitalisation en France, et est devenu un acteur européen majeur en opérant depuis plusieurs années en Allemagne... Et d’autres pays nous font des appels du pied.

Dans ce moment particulier qui pourrait pousser au repli sur soi, nous souhaitons ouvrir une fenêtre avec vous en vous partageant les défis, les enjeux et les questionnements que vous rencontrez dans les différents pays européens. Car si, de loin, vous pratiquez tous le même métier - placer des intérimaires, des intermittents, des extras (...) - vos réalités et préoccupations sont bien différentes !

Je vous souhaite une belle lecture et n’hésitez pas à nous partager vos impressions ici ; c’est une première pour nous de réaliser une newsletter internationale, et nous souhaitons qu’une chose, l’améliorer pour mieux vous servir.

Emmanuel, CEO