Retour de l’enquête annuelle Coffreo auprès des Agences d'Emploi en France

Chaque année, Coffreo réalise une enquête annuelle auprès des agences d’emploi afin de mieux appréhender leur quotidien et leurs attentes.

Pour la campagne 2019/2020, cette démarche a été lancée avant la crise sanitaire liée à la COVID et s’est poursuivie ensuite, pendant la crise. Elle a été réalisée auprès de marques ayant plus de 50 agences, sur les thématiques de la communication aux intérimaires et entreprises utilisatrices ainsi que de la place du digital dans leurs échanges. Plus de 25 marques représentant plus de 2800 sites ont répondu à nos questions

Dans le cadre de cette étude, nous vous partageons les attentes que nous avons recueillies auprès des agences :
  • Digitaliser au maximum tous les flux de documents et échanges opérationnels avec les intérimaires et clients (viser plus de 90%) tout en maintenant, et en renforçant si possible, le contact présentiel avec les intérimaires. Une part très importante de ceux-ci, y compris les plus jeunes, sont demandeurs. Être créatif pour faciliter ces échanges en présentiel.
  • Disposer d’indicateurs précis connus au niveau local pour piloter la digitalisation des échanges et documents avec les clients et intérimaires (taux de dématérialisation (viser supérieur à 90%), taux de signature (viser supérieur à 90%), taux de turnover, gains de productivité, de temps et de marges, réduction des charges, gains de CA. L’un des objectifs d’un projet digital : se concentrer sur les clients (les garder et en trouver d’autres) et les intérimaires (les fidéliser et en trouver d’autres).
  • Développer plus fortement le sourcing digital ainsi que les entretiens préalables à distance afin d’optimiser le temps mais nécessité de maintenir des rendez-vous présentiels avec les candidats en mesure d’être recrutés. L’agence assume une fonction RH au profit de l’EU et c’est ainsi l’agence qui propose ses talents et en assure la responsabilité. Apprécier le savoir-être, vérifier des savoirs-faire ou encore contrôler les identités,.....nécessitent ce passage en agence.
  • Renforcer les compétences internes sur les métiers du recrutement et des RH. Le CA vient de l’EU mais la source du CA pour l’agence est l’intérimaire (sa ressource).
  • Les agences d’un groupe sont indispensables mais associer plus fortement les agences physiques à une agence digitale interne permettrait d’offrir plus de souplesse et de capacités à répondre aux différentes situations rencontrées avec les intérimaires et clients et besoins exprimés.
  • Nécessité d’une communication plus importante auprès des intérimaires (marketing RH)
Depuis mars 2020, malgré la diminution très forte des contacts présentiels et des contraintes imposées aux agences, intérimaires et entreprises utilisatrices, la profession a fonctionné.
Quelques défauts de qualité de service ont été constatés et tout n’était pas optimal mais le digital amène la résilience et les outils nécessaires aux agences pour affronter cette période si particulière.

Dès lors, cette “expérience” doit désormais alimenter la réflexion sur la nécessité d'amplifier les projets engagés afin que chaque agence et marque puissent définir une véritable stratégie digitale ambitieuse ne pouvant se limiter à un simple choix d’outils qui ne sont que des moyens..