En 1993, Emmanuel Cudry plonge dans le grand bain de l’intérim et ne le quittera plus jamais. Il a trouvé un monde aussi riche que varié, où l’Homme est cœur de toutes les attentions et les intentions.

Il commence chez BIS Travail Temporaire, le pionnier de l’intérim en France. pour assurer la migration des solutions IT des sociétés acquises par BIS.
Au milieu des années 90, il prend en charge l’ensemble des solutions informatiques du groupe qui couvrent tous les métiers de l’entreprise : les agences, les centres de traitement et de gestion des paies intérimaires ainsi que les fonctions support du siège.

Au début des années 2000, pour le compte du groupe VEDIOR qui a racheté BIS, Emmanuel accompagne la mue technologique du groupe, tant sur les solutions internes que les solutions offertes aux clients avec la signature électronique des contrats de mise à disposition.
A partir de 2003, reconnu pour son expertise et sa connaissance terrain des métiers de l’intérim, Emmanuel se voit confié par VEDIOR un projet unique sur le marché avec de très forts enjeux pour la profession. Ce projet avant-gardiste donnera naissance à la plateforme VMS PIXID, conjointement conçue avec Adecco et Manpower.

Cette belle aventure humaine et technologique ne correspondait toutefois pas complètement au service qu’Emmanuel souhaitait rendre à la profession. La plateforme n’était finalement pas aux services des agences d’emploi mais de leurs clients.
Il décida donc d’imaginer une nouvelle offre avec une approche du marché radicalement différente. Il fonda ainsi Coffreo en 2007, qui est depuis aux côtés et aux services des agences d’emploi.

Depuis plus de 10 ans, Emmanuel préside la destinée de Coffreo avec toujours la même volonté et la même envie d’accompagner les agences d’emploi désireuses de digitaliser leur relation avec leurs intérimaires et leurs clients.
Aimant aller à la rencontre de ses clients, prospecter et vendre les savoir-faire de Coffreo, il découvre que l’ensemble des entreprises qui, par la nature de leurs activités, sont amenées à embaucher une grande partie de leurs salariés sous la forme de contrats de courte durée, ont les mêmes attentes en matière de digitalisation entre les agences d’emploi.En 2016, il franchit le pas de les accompagner avec de nouvelles offres pour l’événementiel, les traiteurs, la sécurité, les hôtesses, etc.

Puis en 2018, sollicité par des institutions nationales, Emmanuel ouvre les services de Coffreo à différents pays européens, qui pour une part d’entre eux n’ont pas encore la maturité du marché français en matière de digitalisation de la relation contractuelle entre employeur et employé.